inclusion

des mots pour dire le silence

chacun sait qu’il est impossible de cacher les bruits

contenus sous la langue

que de nos mains nous grattons la peau

sous les dents et nous excavons les résidus de nos repas

dressing room de turbulences

paragraphes d’invisibilité

masques de fougères à la  guerre nucléaire

des âges de glace

où l’espace tient lieu de source au temps

où le temps chevauche le sang pour appeler à l’aide

et crier le ressentiment d’une plénitude risquée

où chemine la mère des vérités

ventre replet des maternités sans fin

que la terre assaisonne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s